Baja et les « road trip »

La tendance se maintien, nous rencontrons de plus en plus « d’expat » sur la route comme en camping. Baja est définitivement voué aux road-trip. Vélo, westfalia, campeur de toute sorte se partagent la route. À notre surprise, beaucoup d’Européens font transporter leur camion/campeur/4X4 de la mort par bateau. $$$ Le trajet pour eux devient, Halifax-Alaska-Ushuaia et on remet le tout sur le bateau. Les mini-maisons aussi sont de la partie. Trois nous suivent. Une mini-maison c’est comme une tortue. À Loreto ils sont réuni pour une télé-série! Hé ben! Pour les cyclistes c’est souvent une étape entre l’Alaska et Ushuaia. Les plus jeunes, cherches les places gratuites, d’autres, plus vieux et plus riches, les RV aménagés. Nous faisons un peu des deux. Coucher avec les cactus c’est bien mais une bonne douche aussi! Sur les plages, nous sommes tous là, cyclistes, gros RV, westfalia, mini-maison etc…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Playa Requeson avec des Allemand, des Français, nous, et deux cyclistes Mexicain en tente.

À Mulegé pour nos deux jours de repos nous rencontrons les plus vieux. Ils connaissent le coin, les coins et viennent ici depuis plusieurs années. Il y a une belle interaction entre les Mexicains et les blancs. Besoins mutuels ?! À notre arrivée à Mulegé, le premier resto fera l’affaire. Déjeuner d’oeufs et frioles. Un « riche Américain », de son propre dire, nous offre le repas. Comme nous prévoyons nous rendre au RV où il habite, il nous accompagne à vélo. Le lendemain matin, une voisine nous offre le café au déjeuné. Ces micro-villages forment des liens, tous se connaissent et s’aident. La vie est relax. Parfait pour deux jours, pas pour tout un hiver. Peut-être quand nous serons vieux ! Tant que nous sommes capable d’entrer et sortir de la tente ça va! En attendant ici le temps prend son temps. Pas mal tout le monde a le temps de parler aux gens rencontrés. Locaux comme expat. Grande différence avec le Nord, avec chez nous où il semble bien plus de bon ton de dire qu’on est pressé, débordé, fatigué. C’est vrai que tout va vite au Nord, c’est même écrit dans le journal ! Alors ! 

10 commentaires sur “Baja et les « road trip »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s