La chambre à coucher

Parcourir le monde à vélo veut souvent dire coucher sous la tente. Que ce soit par choix, par obligation budgétaire ou simplement parce que les distances l’exigent, plusieurs d’entre nous campe au moins à l’occasion.

IMGP3781

Depuis plusieurs années ( 2007 à 2013) notre toit est une MSR Hooba Hooba de deux places. Très légère avec ces deux sorties commodes. Nous venons de la remplacer par la nouvelle Hooba Hooba qui est maintenant verte, donc plus discrète pour le camping sauvage. Une bâche en nylon pour étendre au sol ou pour couvrir le tandem. Nous lui avons ajouté un grand vestibule qui facilite la cuissons et l’entreposage des bagages au sec sans qu’ils soient à l’intérieur proprement dit. D’ailleurs le changement de notre tente fût précipité par la visite d’une maman raton-laveur à l’intérieur pour trouver du pain laissé dans nos sacoches empilés à nos pieds. Évidemment madame raton a déchiré la toile au lieu d’utiliser la fermeture éclair !

IMG_1187

Règle numéro un : Ne pas laisser de nourriture dans la tente dans un environnement où il y a des petites et grandes bêtes pouvant nous visiter la nuit.

Pour les sacs de couchage, il va sans dire que tout dépend de la météo prévue. À Cuba ou au Vietnam ne prenez qu’un drap mince mais en Irlande les nuits demande un bon sac. Pour un long séjour dans plusieurs pays sur plusieurs mois et à différentes altitudes nous prenons les sacs Merlin -3’C en duvet de MEC. Un poids total de 1,8 kg pour les deux sacs qui se zip ensemble. À ranger dans un sac imperméable compressible.

Deux isolants Thermarest (pas les copies) lite ou super lite. Avec une petite trousse de « patch et colle ». Nous les trimballons depuis plus de 15 ans sans problème. 2 kg au total pour un bon confort. Bien dormir est essentiel à notre age !

IMGP6338

Deux chaises Thermarest! Quoi? Des chaises. Oui, en fait c’est un bout de tissu, de courroies et de tiges : 100g. chaque. Rien comme poids, mais croyez moi c’est indispensable en camping. Nous avons croisé d’autres cyclistes qui trimballaient des bancs de toutes sortes mais rien ne se compare à nos chaises. Il suffit d’introduire l’isolant dans la chaise et de gonfler un peu le matelas. N’oubliez pas que les campings hors Québec sont très très rarement munis de table ou de chaise. Le plus souvent c’est un bout de pelouse et des blocs sanitaires.

Le fanal et quelques chandelles de rechange. Enlever l’humidité d’une tente est facile avec ce petit fanal, un autre 400g.

Deux lampes frontales, des piles rechargeables et un chargeur. Indispensable pour la lecture et pour sortir de la tente en pleine nuit ou pour faire peur aux petites bêtes. Une lampe de vélo à l’arrière qui clignote. Fort utile lors de brouillard, sous la pluie ou dans un tunnel. Nous ne roulons jamais de noirceur.

Une corde à linge, un bouchon d’évier universel et des petites épingles. Il faudra bien laver un jour ou l’autre! Que ce soit en camping ou dans la chambre d’hôtel ce petit kit de 200g. en vaut la peine PARTOUT.

IMGP5315_Fotor

Poids total de 7 Kg

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s