Chiangmai – triangle d’or – Sukhothai

Une autre boucle au Nord de la Thaïlande pour revoir le Mékong , apprendre sur le triangle d’or et découvrir les temples de Sukhothai. Le soleil, la sécheresse et les feuilles qui tombent nous accompagnes tout au long du voyage. Il y a bien un peu de verdure dans certaines vallées mais en général le paysage est en dormance. Trop chaud, trop sec surtout! C’est l’hiver ici. Nous évitons de rouler après 13:00heures sous peine de cuire.


Chiangrai et sa clock tower et le meilleur café Thaï à date. Un repas en soirée sur un coin de rue improvisé en resto pour vivre le spectacle de la clock tower qui sonne, joue l’hymne nationale et qui fait aussi un jeu de lumière insoupçonnée!


Triangle d’or et troisième rendez-vous avec le Mékong.


Ça fait drôle de revoir se fleuve depuis notre dernière rencontre en 2009, justement de l’autre côté, du côté Laos. La première fois nous étions au Vietnam au delta du Mékong où il arrive à la mer. Cette fois nous sommes au triangle d’or. Un point stratégique où trois pays se côtoient. Le Laos, la Birmanie et la Thaïlande. C’est aussi historiquement un endroit de culture et de marchandage de l’opium. Culture et possession aujourd’hui interdites sous peine de mort. Pourtant légale pendant une centaine d’années avant 1954! Une forte taxe y était même prélevé et fût à son meilleur durant la deuxième guerre mondiale. Sans compter l’addiction des peuples comme les Chinois, le Siam, les Anglais ainsi que les Français présents en Indochine.

Du triangle d’or nous longeons le Mékong et le Laos pour filler au Sud et rejoindre le beau lac à Phayao sans touristes.


Sur la route vers Phrae nous faisons de belles rencontres lors d’une journée de 100 Km. Un petit café le long de la route se transforme en rencontre avec un amoureux des plantes et de Westfalia!  


Plus loin c’est notre estomac qui nous guide aux bons chaudrons et à une autre belle rencontre pleine de mimiques.


Arrivé à l’auberge Chatawan homestay, nous sommes accueillis avec joie et générosité par la gentille proprio et ses chiens.


 Un petit repas gratuit pour les cyclistes et une douche fraîche nous aide à aimer cette petite ville aux maisons traditionnelles et aux temples différents. 


Et que dire du fameux mango-sticky-rice auquel nous devenons accro. À notre départ de l’auberge un petit goûté de sticky-rise et d’œufs cuits pour la route nous est remis. 


En passant par le petit pont vers Shukothai.

 

Sukhothai marque la fin de cette boucle avec les temples d’influences Khmer et le début de la culture Thaï.


À suivre … Chiangmai.

Advertisements

2 commentaires sur “Chiangmai – triangle d’or – Sukhothai

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s